Comment trier ses photos – conseils d’une professionnelle
Tas de photos

Comment trier ses photos – conseils d’une professionnelle

Trier ses photos ? C’est devenu un sacerdoce avec l’ère du numérique. Eh oui les vacances terminées, vous êtes revenus plein d’énergie et … de photos 🙂 Et là les choses sérieuses commencent : que faire de toutes ces photos accumulées …

Trois solutions s’offrent à vous:

  • soit continuer de les amasser gaillardement sur votre disque dur et ne plus y penser (sauf une pointe de culpabilité de temps en temps en piqure de rappel…). Dans ce cas-là vous pouvez aller directement à la fin de cet article*…
  • soit trier ses photos pour en faire un joli diaporama, les mettre sur un album photo virtuel, dans un livre photo, bref :  sélectionner les meilleures pour pouvoir les montrer  !!!
  • soit adopter une solution radicale que des amis m’ont récemment décrite: ils ne font plus de photos. Plus de photo, plus de problème d’accumulation … mais bon,  il y a quelque chose qui me chiffonne dans cette solution-là…

 1. S’équiper d’un logiciel pour bien trier ses photos

photos affichées en grille, ce qui permet de retrouver rapidement celle qu'on cherche
photos affichées en grille, ce qui permet de retrouver rapidement celle qu’on cherche

Le premier conseil pour bien trier ses photos est de s’équiper d’un logiciel qui permet le tri et la gestion des photos. Vous en avez parfois avec votre pack informatique (notamment sur mac avec iphoto qui permet de faire tout ce que cite ci-dessous). Je ne vais pas en conseiller un ici, je ne m’y connais pas assez, et il en existe beaucoup, et des gratuits. Je vous renvoie vers cet article, récent et complet, de Laurent Breillat, blogueur passionné de photo qui a décortiqué la chose (dans le paragraphe les solutions gratuites : le tri, le classement, et le catalogage)

Un logiciel adéquat vous permettra ainsi de classer vos photos dans des dossiers et de pouvoir afficher vos photos, seules ou en grille, afin d’en voir plusieurs en un coup d’oeil. Personnellement, pour limiter le nombre de dossiers, je classe mes photos par trimestre et je me fais une liste dans Excel des principaux sujets photographiés durant chaque trimestre. Vous pouvez aussi vous organiser en créant un répertoire par thème (Année-mois-vacances à Tombouctou, Année-mois baptême de Jean, etc.)

En outre le logiciel doit vous permette d’ajouter des informations à vos photos : des commentaires, des mots-clefs, de les renommer facilement, de mettre des notes, etc. toutes choses très utiles pour vous aider à vous y retrouver plus rapidement quand vous serez submergés de photos… Sur mon logiciel je peux noter une photo de 1 à 5 étoiles et c’est vraiment pratique, vous verrez ci-dessous pourquoi.

2. Eliminer impitoyablement les floues : une façon rapide pour trier ses photos

trier ses photos
Eh ! Ce flou là était censé être artistique, oui Monsieur !

Une fois votre logiciel en main, voici la deuxième étape : parcourez vos photos une première fois pour les découvrir et éliminer celles qui sont floues (sauf s’il est artistique bien sur !)

Soyez inflexible. Rappelez-vous il y a des millénaires, au temps de l’argentique, votre photographe quand il était sympa ne développait pas les photos floues pour vous économiser des sous… et pour cause !  Ici il s’agit de vous économiser un peu de place sur votre disque dur, qui vous en sera reconnaissant.

Il faut vraiment qu’une photo ait une valeur affective très importante pour la conserver malgré tout… cependant à chaque fois que vous la reverrez vous constaterez à nouveau qu’elle est floue, ratée, et cela vous recausera une déception…… autant l’effacer malgré tout.

3.  Attribuer des notes pour mieux trier ses photos

Youpi ! après avoir effacé vos floues, ou durant la même étape, vous allez pouvoir faire comme à l’école et c’est vous le/la maitre(sse) cette fois ! Parcourez votre série et attribuez des notes en fonction de la qualité de votre photo et aussi de sa valeur affective. Par exemple je mets une note de 4 ou 5 à mes photos vraiment réussies, de 2 ou 3 à celles qui sont correctes et qui illustrent un souvenir que je veux conserver, et de 1 à celles où mon cœur balance : elles ont un défaut, mais je les aime bien et j’hésite à les inclure quand même dans le diapo/livre/ gallerie flickr …

Si nécessaire, cette étape  peut se faire en plusieurs fois car on a le droit de changer d’avis…

Ensuite, faites un filtre pour n’afficher que les photos notées, et reparcourez-les à nouveau… Là vous constaterez que vous pourrez trancher plus facilement sur celles où vous hésitiez au début (celles notées 1 pour ceux qui suivent), et que vous en éliminerez d’autres qui vous paraissent trop redondantes.

Si cette étape vous parait fastidieuse, prenez courage, avec un peu de pratique cela peut aller très vite de noter ses photos, notre oeil s’aguerrit, et celles qui ont des défauts rédhibitoires sautent aux yeux … cette petite vidéo pour vous motiver (ce sont des champions de tri de photo!) 🙂

4. Pas de pitié pour les séries 

dexter
Dexter, une série sans pitié

Le cas des séries de photos toutes quasi-identiques appelle quelques remarques.

Premier cas: vous aviez une bonne raison pour prendre plusieurs fois une même photo.

Cas typique : Le sujet est un groupe de personnes.   Vous en avez pris plusieurs dans le fol espoir que tout le monde regarde en même temps, souriant, l’objectif, et c’est dur ! Vous choisirez donc la photo où tout le monde est à son avantage, yeux bien ouverts, souriants, logique …  Mais dilemme, sur l’une  votre cadet ferme les yeux et sur la suivante il sourit largement tandis que l’ainé fait la tête… Alors, tranchez : préférez l’option air maussade aux yeux fermés… Si vous êtes vous-même sur la photo (cela arrive parfois aux meilleur(e)s…), à tout seigneur tout honneur, prenez celle où vous êtes le mieux ! Après tout qui est en train de se coltiner ce tri fastidieux ???

 Deuxième cas,  plus sioux, d’une série avec quelques différences 

Là vous avez photographié en plusieurs fois pour une bonne raison : chercher un meilleur cadrage, une meilleure lumière, un meilleur emplacement par rapport à votre sujet, attendre que des éléments gênants (piétons) soient partis.  Bref vous avez cherché à composer le mieux possible votre photo. Et là, devant toutes ces photos qui montrent sensiblement la même scène, vous êtes noyé !

Premièrement, même si plusieurs photos sont biens et légèrement différentes, il faut n’en garder qu’une pour votre diapo/livre: croyez-moi il n’y a rien de plus rasoir pour le spectateur que de voir deux fois de suite presque la même chose… Evitez par exemple enfant 1 devant panorama, enfant 2 devant même panorama, papa et maman sans enfant re-devant panorama, toute la famille devant ce f..  panorama…Prenez directement celle avec toute la famille qu’on en finisse !

Ensuite, tranchez en vous fiant à votre sens esthétique :

  • s’il y a des personnes, chercher celle où leur expression est la plus remarquable
  •  choisissez celle qui vous paraît la mieux composée, la plus harmonieuse, avec des détails les plus intéressants, ce sera de toute façon celle qui vous plait le plus, car l’oeil humain est très fort pour lire une photo. Inspirez-vous par exemple de la règle des tiers  pour pouvoir trancher.

Dernier cas: un excès de zèle

Aucune différence de cadrage, de sujet, de lumière, d’intention…vous aviez juste pris une deuxième par sécurité…  Dans la vie vous répétez toutes vos phrases deux fois de suite ? Non, alors je vous conseille dans le désordre ou de concert : de  vous familiariser plus avec votre appareil, de bien lire votre notice, de faire confiance au mode automatique et de vous astreindre à ne prendre qu’une photo. Il faut savoir prendre confiance en vous et l’appareil !

* Et voilà, et pour ceux qui ont choisi l’option de ne pas penser à leurs photos qui s’accumulent, n’oubliez pas que je peux prendre en charge le tri de vos photos et bien sûr, vous réaliser le livre photo qui s’ensuit.

Annie pour Mes-photos-se-livrent.com, société d’édition de livres photo.

Cet article a 6 commentaires

  1. Merci pour ces conseils judicieux. Je viens de construire ma bibliothèque et d’y mettre les photos de mes voyages de 1991 ! Il y a plus qu’à les trier !!!!

  2. Merci pour cet article ! Dire que je n’ai imprimé aucune photo de mes enfants… dont l’ainé a 15 ans ! Il serait temps que je suive ces conseils 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu