Photos de neige? Deux rapides conseils photographiques…

Photos de neige? Deux rapides conseils photographiques…

Vous avez déjà constaté que sur certaines de vos photos la neige manquait de “peps”: elle avait une couleur  grisâtre, vraiment pas attirante, qui ne rendait pas du tout honneur au beau soleil et à la luminosité que vous aviez perçus ? Alors cet article est fait pour vous… Je ne vais vous noyer sous une pluie de conseil… il y a deux pièges à éviter quand on veut réussir ses photos de neige (en plus des quelques autres petites choses à savoir pour prendre ses photos !).

1. Beaucoup de neige induit en erreur le mode d’exposition automatique  de votre appareil…

Pourquoi cela ? En mode d’exposition automatique, la mesure d’exposition est programmée pour rendre un gris moyen (qui est à 18%). Donc si vous photographiez un paysage ou une scène où il y a majoritairement de la neige, le capteur a beaucoup d’éléments en ton clair dans la photo: pour compenser le manque d’éléments plus foncés, il rectifie l’exposition afin d’atteindre sa norme de gris moyen 18%. Ce faisant, il sous-expose la neige et lui donne cette couleur grisâtre, pas affriolante du tout.

enfant dans la neige
Enfant dans la neige avec correction d’exposition +1L

Il faut donc prendre en compte son biais et rectifier vous-même l’exposition. Certains appareils ont un mode de scène automatique “neige” qui fait cette correction. Sinon, il vous faudra compulser la notice de votre appareil et rechercher la façon de procéder à la “correction d’exposition”. Il vous faudra alors rectifier de + 1 à + 2 IL (IL = Indice de Luminosité). A vous de juger sur place en contrôlant sur-le-champ vos photos, ce qui n’est pas toujours évident. Le risque est de les surexposer, mais au moins elles ne seront plus grisâtres !

Ex: dans la photo ci-dessus, la neige est un peu surexposée, mais je trouve que cela donne un effet “lumineux” à la photo. Elle aurait été moins plaisante sans la correction d’exposition, donc cela valait la peine.

Note: comment se présente la correction d’exposition sur Canon:

Comme tout ceci est contre-intuitif (en résumé, la scène est très lumineuse, car très blanche, donc il faut corriger l’appareil et lui dire de surexposer la scène…), j’ai le pense-bête suivant: Plus il y a de neige, Plus on expose, donc +1 ou +2L

2. Second écueil: la neige bleutée

Eh oui, si vous avez lu mon article sur le syndrome des photos d’intérieur jaune, vous aurez compris que vous pouvez dans la majorité des cas vous fier à la balance de blancs automatique. Cependant une photo de neige est une des rares possibilités où la balance de blancs automatique risque de se tromper.  Vous devrez donc la régler vous-même en fonction des conditions de luminosité de votre scène: soleil, ombre ou nuageux, ce que je n’avais pas fait dans la photo ci-dessus…

Vous pouvez toujours lire mon précédent article sur la balance des blancs afin de vous rafraîchir la mémoire ….

Je vous souhaite de bonnes vacances à la neige et de bonnes photos!

Annie, pour Mes-photos-se-livrent.com, société d’édition de livres photo.

Laisser un commentaire

Fermer le menu